Comment faire ressortir le sujet de votre arrière-plan ? Question qui revient très souvent lorsque l’on débute en photographie. Et ce, surtout de portrait, car on a vu pas mal de photos sur le net où ce flou est vraiment très marqué et harmonieux ! Un grand nombre de techniques existent pour arriver à ce type de résultat. Et vous allez voir que ce n’est pas compliqué du tout, un peu de pratique et le tour est joué. Je vais parler plutôt de l’aspect matériel dans un premier temps et plus d’un aspect technique/pratique par la suite.

 

La taille du capteur

Je pense que cela n’est plus une surprise pour vous si vous me suivez depuis quelques temps. Effectivement, plus la taille du capteur sera grande et plus vous sera évident de créer un arrière-plan bien flouté. Au contraire, il sera bien plus difficile de flouter l’arrière-plan avec un compact ou un appareil de petit capteur. Cependant attention, vous n’êtes pas du tout obligé d’avoir un capteur plein format pour parvenir à ce résultat. Certes vous aurez un bokeh plus prononcé mais vous pouvez très bien vous en tirer avec un micro 4/3 ou un APS-C. A relativement petit prix, vous pouvez obtenir ce fameux bokeh !

 

L’ouverture de l’objectif

Je vous invite à vous rendre sur mon article traitant de l’ouverture pour que vous compreniez un peu mieux tout ca. L’ouverture va directement jouer sur votre pronfondeur de champs et donc sur votre bokeh. Plus votre ouverture sera grande et plus votre bokeh sera prononcé (arrière-plan bien flouté). Au contraire, plus votre ouverture sera petite et moins votre arrière-plan sera flouté. C’est un des critères les plus fondamentales pour faire ressortir l’arrière-plan. Là encore pas besoin d’avoir un 135mm f/2, vous pouvez très bien commencer avec un 50mm f/1.8 ou bien un 35mm f/1.8 ! Cela fera tout à fait l’affaire pour commencer et vous aurez un joli bokeh. Je conseille donc des petites valeurs (ouverture grande) afin d’obtenir cet effet-là facilement.

La longueur de la focale

En gros pour faire simple, plus votre objectif est long et plus il sera facile de créer ce flou d’arrière-plan. Je ne parlerai pas ici de distorsion et de défauts optiques, on sait qu’il est préférable de prendre des portraits avec de longues focales mais là n’est pas le sujet. Donc si vous prenez le même sujet, avec exactement le même plan mais à des longueurs focales différentes, vous aurez un effet différent. Ainsi, si vous prenez un portrait américain avec un 35mm, vous n’aurez pas du tout le même effet que si vous prenez ce même portrait avec un 200mm ! Le flou du 200mm sera bien plus prononcé que celui du 35mm.

 

Vous par rapport à votre sujet

C’est un aspect vraiment important qui mérite d’être souligné. Quelque soit votre objectif, plus vous serez près de votre sujet et plus le bokeh sera prononcé. Ainsi, si vous faites un portrait de type “gros plan”, il sera plus facile d’avoir un arrière-plan flouté que si vous faites un portrait de type “plein-pied”. Il faudra donc jouer sur d’autres paramètres afin d’avoir un bokeh prononcé avec ce type de portrait telle que l’ouverture ou la longueur focale.

 

Le sujet par rapport à l’arrière-plan

Ce qu’il faut savoir, ce que votre bokeh ne sera pas marqué de la même manière en fonction de la distance du sujet par rapport à l’arrière-plan. Ainsi, si vous collez votre modèle à un mur qui est juste à 30cm derrière lui, vous n’aurez très certainement ce fameux bokeh tant désiré. Et ce, même si vous êtes sur capteur plein format avec un objectif à f/2.

Pour pouvoir jouer là-dessus, il va falloir détacher votre sujet de l’arrière-plan. Par ex, vous placez votre sujet de telle sorte que l’arrière-plan soit éloigné. Comme par ex une forêt que vous voyez au loin derrière, une allée, un champs. Mais ce, toujours à plusieurs mètres derrière le sujet donc. Et ainsi, le sujet se détachera plus facilement de l’arrière-plan.

Contraster le sujet par rapport à l’arrière-plan

Une autre technique moins connue mais tout aussi utile est qu’il y ait une différence de contraste assez important entre les deux. C’est-à-dire qu’en gros, pour que cela se différencie d’une manière importante, il est recommandé que votre sujet soit plus exposé que votre arrière-plan. Ainsi, il se détachera plus et vous obtiendrez un meilleur effet sur le résultat final.

Cela peut être également fait sinon sur logiciel de post-traitement. Vous pouvez faire un vignettage avec l’outil “vignettage” qui existe dans un grand nombre de logiciel ou bien par ex vous pouvez le personnaliser à votre sauce. Pour ce faire, vous pouvez par ex utiliser un filtre gradué aux endroits que vous voulez. Cela s’appelle également “fermer la photo” et cela se fait en assombrissant le haut et le bas de la photo. Par contre, rien ne vous empêche également d’en mettre un à droite et un à gauche. Vous pouvez également en mettre plusieurs pour obtenir l’effet d’un dégradé.

Différence de ton/couleur

arrière-plan

Pour essayer de faire ressortir encore un peu plus votre sujet, vous pouvez jouer sur les tons et les couleurs. Vous pouvez essayer de trouver des couleurs complémentaires comme par ex un sujet avec des couleurs rouges et le placer devant un arrière-plan qui sera de couleur verte. Cela va normalement vous aider à faire plus ressortir votre sujet de son arrière-plan !

 

 

Voila, j’espère que ces petites astuces vous auront aidées à y voir plus clair sur le fait de bien pouvoir faire ressortir son sujet. En général, ce qui saute le plus aux yeux reste l’arrière-plan flouté obtenu grâce à un objectif de grande ouverture couplé à un capteur relativement grand. Les focales longues seront d’une grande utilité pour que vous puissiez accentuer cet effet-là car qui dit objectif long dit automatiquement profondeur de champs plus faible. Ou du moins, pouvant y parvenir plus facilement. Les astuces techniques sont tout de même à prendre en compte. Il est tout à fait recommandé de jouer là-dessus, car il s’agira automatiquement d’un plus dans vos photos. Voila merci de m’avoir lu et nous nous retrouvons dans un prochain article, à bientôt !


Leave a Reply

Your email address will not be published.