Faut-il un objectif à focus manuel ?

Quoi penser d’un objectif à focus manuel (MF) ? Est-il meilleur qu’un autofocus (AF) ? Ou bien moins bon ? Lequel des deux est le plus précis ? Pour quelle situation utiliser l’un ou l’autre ? Ce sont des questions auxquelles je vais essayer de répondre de manière complète dans cet article.

 

Qu’est-ce qu’un objectif à focus manuel

focus manuel

Bon, nous allons tout de même commencer par la base en définissant un peu ce jargon. En photographie, il y a deux types d’objectifs : ceux avec autofocus (on appuie sur le déclencheur et on a la mise au point faite automatiquement par l’objectif là ou l’on veut) et les focus manuel (on est obligé de régler la bague avec la main pour faire la mise au point).

Alors vous me direz, pourquoi se compliquer la vie à prendre un objectif qui ne fait pas la mise au point lui-même et risquer d’avoir une photo floue ? C’est une très bonne question, et moins facile que cela en a l’air. Nous allons voir que ce dernier a son intérêt dans des situations bien spécifiques.

Je dois reconnaître que l’autofocus est bien plus simple et vous servira dans la plupart des situations. Il sera donc complètement inutile d’avoir un MF.

La macro

Dans cette catégorie photographique, il est plus intéressant d’opter pour un MF. Ce qui se passe quand vous prenez une macro, c’est que vous vous rapprochez très près de votre sujet. Et que même si vous optez pour une ouverture relativement grande, l’arrière-plan sera flouté automatiquement (ceci étant dû au fait que la profondeur de champs dépend également de la distance objectif-sujet).

En macro, il faut donc être extrêmement précis. Pour cela, rien de mieux qu’un objectif à focus manuel avec leur bague très souple et complète. Vous avez la totale maîtrise sur votre profondeur de champs, c’est vous qui choisissez précisément où vous voulez que votre mise au point soit faite. Vous pouvez également utiliser un trépied par précaution.

Rien ne vous empêche d’utiliser un autofocus, mais la mise au point sera plus compliquée, et pas nécessairement à l’endroit que vous voulez. A part, si vous maintenez le déclencheur et recomposer ensuite l’image, mais cela n’est par ex pas possible avec un trépied. Dans ce cas-ci, un objectif à focus manuel sera donc plus adapté à la situation.

La photographie d’action

On ne pouvait bien évidemment pas passer à côté de ce dernier. Ce type de photographie correspond en réalité à capter de manière nette notre sujet, qui lui bouge très vite. Alors pourquoi dans ce cas précis, l’autofocus n’est pas adapté ?

Alors tout simplement car si vous essayez de photographier des voitures d’une course de rallye et que les voitures vont à 300 km/h, il va être assez difficile d’être suffisamment vif pour pouvoir capter le moment, la voiture, l’endroit où vous voulez nets. C’est possible, mais ce n’est pas la manière la plus simple d’y parvenir.

Si vous voulez prendre, votre voiture à tel endroit que vous avez choisi, il sera très facile d’avoir un résultat net en choisissant un objectif à focus manuel. Il faudra cependant préparer le terrain. Un trépied est vivement conseillé pour ce faire et pour être sûr de votre photo.

Vous faites la mise au point précisément avec votre objectif MF là où vous savez que la voiture va passer, l’appareil étant sur le trépied. Vous n’avez ensuite qu’à attendre que la voiture passe pour pouvoir appuyer directement sur le déclencheur. Il en résulte que la voiture sera nette quelque soit sa vitesse car l’endroit où vous avez fait votre mise au point était net.

Veillez tout de même à avoir une vitesse d’obturation rapide (1/400 au moins) histoire qu’il n’y ait pas un flou de bougé, la voiture ne serait donc pas nette. De plus, n’oubliez pas qu’avec un MF, vous n’avez pas à appuyer à mi-course sur le déclencheur. La mise au point étant déjà faite, vous pouvez appuyer d’une traite.

 

Le portrait

Bon, ce n’est pas tout aussi valable que pour les deux premiers mais tout de même. Il est tout à fait possible d’utiliser un objectif à focus manuel en photographie de portrait. Il faudra tout de même veiller à faire attention avec les grandes ouvertures. Une mise au point mal faite, et hop les yeux sont flous !

Pour ce faire, il y a une petite technique qui consiste à utiliser le mode Liveview lorsque vous faites votre photo. Là encore, un trépied est tout de même conseillé. Vous composez votre photo comme vous voulez, vous utilisez le mode Liveview, vous zoomez (avec votre appareil, pas avec l’objectif) pour voir les yeux du modèle, vous ajustez le focus de votre objectif et vous déclenchez. Ainsi, vous êtes très sûr d’avoir une photo nette. Ce qui n’est pas le cas d’un autofocus si vous l’avez paramétrez de manière automatique. Il se peut que les yeux soient flous.

Il y a d’excellentes affaires à faire ! Des objectifs à portrait ouvrant à f/1.2 ou f/1.4 pas très chers, cela vaut vraiment la peine. Ce sont en général des objectifs de très bonne qualité, le matériel utilisé est de qualité, la bague de mise au point est très agréable, et ils ont une très grande ouverture.

 

En basse lumière

Je pense que ce point-ci est un point que tout le monde a déjà pu faire l’expérience. Vous savez, quand vous avez peu de lumière, votre objectif “mouline”, il n’arrive pas à faire la mise au point sur ce que vous voulez. C’est une situation assez frustrante et qui arrive très souvent. Car il faut savoir que l’autofocus a besoin de lumière pour faire sa mise au point.

Pour remédier à ce problème, notre cher ami focus manuel va nous permettre de faire notre photo dans ces conditions un peu compliquées. Vous n’avez qu’à faire la mise au point où vous le voulez et vous déclenchez votre photo. Pour ce point précis, vous n’avez pas nécessairement besoin d’un trépied, il n’y a pas de problème de prendre les photos à main levée.

 

Quand un avant-plan vient perturber votre photo

Dans ce cas-ci, je fais par ex allusion à une situation où vous devriez prendre votre photo à travers une vitre. Ou bien un situation, où vous avez une grille devant vous. Dans ces cas-là, disons-le vous vous retrouvez un peu coincé avec votre autofocus.

Heureusement, avec le MF on peut remédier très facilement à ce problème. Vous faites la mise au point sur la scène, le sujet que vous voulez et vous prenez votre photo. pour le cas de la vitre, surtout avec une grande ouverture, on ne la verra normalement pas. A part, si elle est très sale ! Pour le cas de la grille, elle apparaîtra en flou, mais cela créera une ambiance particulière qui donnera de l’intérêt à votre photo.

 

Voila c’est tout pour cet article ! J’espère en tous cas qu’il vous aura aidé à mieux cerner les situations qui peuvent nécessiter un objectif à focus manuel. Honnêtement, je dois vous dire que le choix d’un objectif MF est très judicieux. Ce sont en général des objectifs de très bonne qualité de fabrication. De plus, vu qu’il n’y a de motorisation à l’intérieur, on limite les risques de problèmes techniques au cours de son utilisation. Le prix est en général très avantageux du fait qu’il soit justement manuel. Voila, et nous nous retrouvons dans un prochain article, à bientôt 😛 😛

 

Laisser un commentaire