Accueil » L’ouverture optimale pour la photo de portrait ?

L’ouverture optimale pour la photo de portrait ?

Quelle est l’ouverture optimale à choisir pour la photo de portrait ? Vous êtes déjà sûrement posé la question de quelle était l’ouverture optimale pour prendre vos photos de portrait.

Vous pouvez consulter mon article que j’avais fait sur l’ouverture, cet article technique décrit en détail ce qu’est l’ouverture, les bases sur cette notion indispensable à connaître quand on fait de la photographie.

Dans cet article, nous allons parler de deux choses bien différentes. Ouverture optimale, d’accord. Mais de quoi parle-t-on exactement ? De une, l’ouverture qui va permettre de beaux arrière-plans floutés et de deux, l’ouverture qui permettra une netteté optimale. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il faudra une grande ouverture pour obtenir un arrière-plan flouté. Pour obtenir la meilleure netteté, il faudra trouver une valeur idéale d’ouverture, ni trop petite ni trop grande.

 

Ouverture optimale pour un bokeh

ouverture optimale

Ce terme signifie en d’autres mots la qualité du flou artistique de l’arrière-plan. Vous savez, ce beau arrière-plan flouté de manière naturelle grâce en partie à l’objectif. Je dis en partie car il n’y a pas que l’objectif qui participe à un bokeh bien prononcé.

Effectivement, la longueur focale, la distance entre le sujet et l’appareil, et la taille du capteur participent également à un bokeh bien prononcé. Je vous invite à consulter d’ailleurs mon article complet sur la profondeur de champs !

Comme dit un peu plus haut, plus l’ouverture sera grande et plus le bokeh sera prononcé. Au contraire, plus l’ouverture sera petite, moins le bokeh sera prononcé et donc l’arrière-plan moins flouté, c’est aussi simple que cela.

Comme ouverture optimale, si vous cherchez ce type de résultat, il faudra donc des valeurs faibles. Les valeurs classiques que vous rencontrerez en parcourant un peu les différents objectifs sont les suivants : f/1.4, f/1.8, f/2, f/2.8, f/4. Bon, le dernier f/4 n’est pas nécessairement considéré comme une très grande ouverture, mais couplé à une longueur focale assez importante (comme le 70-200mm f/4), le bokeh sera alors très prononcé.

 

Ouverture optimale pour la netteté

ouverture optimale

Voilà donc quelque chose qui n’a rien à voir avec la première partie. Ici, ce que l’on veut c’est le contraire du flou, on veut de la netteté, du « piqué » en jargon photographique.

Techniquement parlant, la pleine ouverture en photographie est l’ouverture maximale que propose votre objectif. Cette ouverture est en général, très bonne pour obtenir des arrière-plans bien floutés. Cependant, il y a un point négatif. Ce dernier est que des défauts optiques font alors leur apparition.

Pour pallier facilement à ce problème, on ferme alors légèrement l’objectif, je dis bien légèrement.  En fermant un peu ce dernier, on obtient un bokeh un peu moins prononcé, mais on y gagne cependant grandement en netteté, piqué. Comme on dit, l’ouverture optimale est atteinte en fermant l’objectif de 2 stops.

Cela signifie donc que pour un objectif ayant une ouverture maximale de f/2, l’ouverture optimale sera ici de f/4. Ouverture maximale : f/2, stop suivant : f/2.8 et deuxième stop : f/4. Cette valeur sera donc parfaite pour obtenir un piqué (netteté) optimal. L’objectif donnera le meilleur de lui-même à cette valeur et vous aurez donc la meilleure netteté que puisse offrir votre objectif.

Attention, la pleine ouverture n’est pas toujours à éviter. Certains objectifs d’excellente qualité, sont très performants et n’ont quasiment aucun défaut, et ce, dès la pleine ouverture. C’est par ex le cas du Canon 135mm f/2, qui est extraordinaire dès f/2.

Quand on a un très bon piqué, cela signifie que nous avons une très bonne netteté. En faisant un zoom à 100%, on a un maximum de détails dans les éléments de la photo. Ce qui n’est pas le cas à pleine ouverture par ex. Dans le sens contraire, si on ferme trop l’objectif, cela n’est pas non plus bon. La netteté va décroître encore plus qu’à plein ouverture, c’est ce qu’on appelle la diffraction.

 

Que choisir au final

optimale

De manière générale, nous ne pouvons pas dire qu’il y ait une ouverture meilleure qu’une autre, une ouverture optimale. Tout dépend de ce que vous recherchez et de quel type de portraits vous désirez. Si vous voulez un portrait avec un arrière-plan bien flouté, il faudra ouvrir l’objectif, soit une valeur f/ petite. Si au contraire, vous voulez que l’arrière-plan soit net, il faudra alors fermer l’objectif, soit une valeur f/ grande.

Ce qu’il se fait de manière générale dans la pratique, c’est d’avoir une grande ouverture pour les photos de portraits en extérieur afin de valoriser le sujet en le faisant ressortir par rapport à l’arrière-plan. Les arrière-plans en extérieur présentent souvent un intérêt en fonction de la diversité qu’ils peuvent détenir.

Au contraire, pour les photos de studio, nous recherchons plutôt la netteté sur la totalité de la photo, et donc, fermer plus l’objectif qu’en extérieur. D’autant plus qu’en photo de studio, l’arrière-plan n’a pas énormément d’intérêt. Il s’agit en général, d’un fond blanc, gris ou noir. Bref, quelque chose de peu diversifié qui n’a qu’une seule et unique couleur. A la limite, on shooterait à f/1.2 ou à f/1.4 (très grandes ouvertures), on ne verrait quasiment pas la différence, car le fond en photo de studio est d’une seule couleur et ne ressortirait pas.

A l’opposé, et ceci est une petite astuce mais qui fera une grande différence. Il est totalement conseillé d’avoir en extérieur un arrière-plan qui soit bien coloré, bien fourni, bien contrasté. Ceci étant afin de créer un effet qui impressionne rapidement le spectateur. Par ex, une forêt qui se situerait derrière vous, une allée longée d’arbres, une rue avec énormément de monde, l’arrière-plan sera alors ici très intéressant. Au contraire, un mur blanc, le ciel (pour ceux qui prennent des photos en contre-plongée) sont typiquement des arrière-plans qui ne seront pas intéressants, et qui seront ennuyants à regarder.

 

Donc en conclusion, nous ne pouvons bien évidemment pas affirmer qu’il y ait une ouverture optimale pour la photo de portrait. Tout dépendra de ce que recherche le photographe (ou le modèle). Les ouvertures optimales pour ceux qui souhaitent avoir un arrière-plan flouté et mettre en valeur le sujet, seront de grandes ouvertures. Vous pourrez alors shooter en pleine ouverture sans problème, ou bien fermer d’un stop (pour éviter le vignettage et les aberrations chromatiques). Pour ceux qui souhaitent obtenir une netteté excellente, il faudra plus fermer l’objectif. On dit que l’ouverture idéal est atteinte en fermant de deux stops.

L’objectif donne le meilleur de lui-même. Dans la pratique, disons que vous pourrez fermer jusqu’à f/8, c’est un valeur très classique en photo de studio, et ce pour avoir la totalité du sujet net. Attention après à ne pas trop dépasser afin d’éviter la diffraction. Si l’objectif est très peu ouvert, vous aurez moins de netteté mais vous verrez également apparaître des poussières sur votre photo, donc à éviter ! N’hésitez pas non plus à me suivre sur Youtube si vous voulez en savoir plus ! Voila, c’est tout pour cet article, nous nous retrouvons dans un prochain article, à bientôt 🙂 🙂