Quand passer d’une photo couleur à une photo en noir et blanc ?

Quand transformer sa photo en couleur en photo en noir et blanc ? C’est une question qui revient relativement souvent dans le monde de la photographie, très demandée. Le noir et blanc a été utilisé bien avant la photo couleur car auparavant, les appareils ne permettaient de produire des photos en couleur comme aujourd’hui. Tout se faisait alors directement en noir et blanc dès la prise de vue.

Au jour d’aujourd’hui, les choses ont bien changé. Les appareils font automatiquement les photos avec un nombre incroyable de couleurs, et ce encore plus si vous shootez en RAW.

Mais vous me direz, pourquoi je n’arrête pas de parler de photo couleur quand je parle d’un résultat en noir et blanc ? Eh bien, la réposne est très simple. Il est très déconseillé de shooter directement votre photo en noir et blanc dès la prise de vue. Ceci étant car vous perdez toutes les nuances de couleur que vous auriez si vous shootiez directement en couleur. Pour avoir une photo en noir et blanc réussie, il faut d’abord la prendre en couleur (si possible fichier RAW) et ensuite la convertir en noir et blanc sur logiciel. Ainsi, vous pourrez avoir un noir et blanc plus intéressant, plus riche, avec plus de nuances. Vous pourrez décider d’avoir un ciel foncé ou clair en jouant sur le curseur bleu, d’avoir la peau plus au moins foncé en jouant sur le curseur orange, etc !

Bon, nous nous écartons légèrement du sujet. Donc quelles sont les situations intéressantes pour du noir et blanc, c’est ce que nous allons voici.

Par temps orageux/nuageux

noir et blanc

C’est selon moi, la situation la plus adapté au noir et blanc de toutes celles que l’on va voir. Quand vous voyez un temps menacant, en général il faut se dire que le noir et blanc va donner un bon rendu. Une photo couleur serait certainement un peu triste en raison des nuages et du temps gris, à part si vous donnez un effet de couleur à la photo en utilisant par ex le virage partiel. Mais en dehors de cela, le noir et blanc donnera mieux dans la majorité des cas.

Dans ce cas de figure, il est intéressant d’opter pour des noirs et blancs très contrastés pour accentuer l’effet du mauvais temps. Il a plusieurs techniques pour ce faire, ce n’est pas l’objet de l’article mais je ferai certainement un article sur le noir et blanc traité sur Lightroom mais en gros il faut jouer sur les blancs, les noirs dans les réglages de base ainsi que les quatre curseur dans la courbe des tonalités. Vous pouvez ensuite rendre la photo intéressante en appliquant la technique du Dodge and Burn qui consiste à prendre des filtres radiaux surexposés ou sous-exposés, et les appliquer localement.

 

Des couleurs fades et uniformes

Je dirais qu’ici, ce serait relativement évident de passer la photo couleur pour la mettre en noir et blanc. Mais d’un côté, cela peut éventuellement rejoindre ce qui a été dit plus haut. Car ce genre de résultats survient lorsque le temps est nuagueux, en général. Mais donc cela est tout à fait adapté au noir et blanc. Nous n’aurons pas cette impression triste et fade de la photo.

Dans la photo ci-dessus, toutes les couleurs étaient plus ou moins semblables, fades et ternes, donc peu intéressant comme rendu. Le noir et blanc a de suite donné de l’intérêt à la photo et a directement changé l’ambiance de cette dernière.

 

Le très beau temps avec lumière dure

Vous allez sûrement être surpris car c’est exactement l’inverse des deux premiers mais le beau temps n’est pas toujours l’ami du photographe. Quand je dis beau temps c’est ciel bleu dégagé et soleil. Le ciel bleu est quelque chose d’extrêmement agréable dans la vie de tous les jours, mais malheureusement en photographie, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux en terme de rendu ! Effectivement, il s’agit d’un ciel tout uniforme et sans relief. S’il y a grand soleil, il y a automatiquement lumière dure mais également ombres dures. Qui dit ombres dures, dit ombres très marquées et donc peu valorisantes pour la photo finale.

Dans ce cas de figure, le noir et blanc va facilement cette situation problématique. Les lumières dures et les ombres dures seront plutôt vues comme du contraste en plus, et donc plus comme un problème. La photo paraîtra peut-être moins attrayante en fonction du manque de couleurs par rapport au temps magnifique, mais il faut s’y faire. Vous verrez que ce type de photo plaît en général bien sur des sites tels que 500px, pinterest, intagram et j’en passe.

 

A contre-jour

Ici, c’est clairement la pire des situations au niveau des couleurs. Les hautes lumières sont cramées (ciel tout blanc), les ombres sont très marquées (toutes noires), peu de distinctions entre les zones, les couleurs, bref vraiment pas l’idéal. En mettant ce type de paysage en noir et blanc, vous allez vous débarrassez d’un grand nombre d’éléments négatifs. Comme le point juste au-dessus mais encore plus accentué, le ciel cramé et les ombres seront considérés comme du contraste (un peu exagéré peut-être mais tout de même).

Une chose est en tous cas sûre, le ciel tout blanc sera bien plus accepté dans une photo en noir et blanc plutôt que dans une photo couleur. Si vous voulez un ciel encore plus blanc, vous pouvez jouer sur la correction d’exposition et surexposer légèrement votre photo !

 

Voila, j’espère que cet article vous aura aidé à mieux savoir quand le noir et blanc est plus approprié que la couleur pour les différents types de photo. Après, ce qu’il faut savoir, c’est que c’est avant tout une histoire de goût et que cela ne peut pas se discuter. Si vous estimez que votre photo nuageuse rend mieux en couleur, vous avez tout à fait le droit de la conserver ainsi, il n’y a aucun mal. Personnellement, j’utilise bien plus bien la couleur que le noir et blanc et ce n’est pas un problème. Par contre, j’aime bien donner des effets assez surréaliste en allant dans le virage partiel et en mettant des couleurs chaudes dans les hautes lumières et des couleurs froides dans les ombres dans ces cas-là. Bref, je m’écarte du sujet, nous nous retrouvons dans un prochain article, à bientôt 😛 😛

Laisser un commentaire