Accueil » Le portrait américain

Le portrait américain

Le portrait américain, qu’est-ce donc que cela ? Juste avant ce dernier, j’ai écris un article sur le portrait en pied que vous intéressera sûrement ! J’ai également fait un article sur les différents types de plans en photographie, que ce soit du plein pied au très gros plan.

Il faut savoir qu’il n’y a pas de meilleurs plans qu’un autre en photographie de portrait. Cela dépend de la sensibilité de chacun, de comment il voit la photographie. Comme dit précédemment dans l’article sur la photo en pied, j’avais grandement l’habitude dans le passé de faire surtout ce type de portrait. Avec le temps, je me suis mis à aimer de plus en plus les plans plus rapprochés afin de mieux capter l’expression du modèle.

Je trouve que les plans plus rapprochés ont donc plus de force de ce côté-là. Ce qui fait que j’en fais très régulièrement, j’aime vraiment cela. Bon nous nous éloignons légèrement du sujet ! Pour en revenir là où nous en étions, le portrait type “portrait américain” est un type de portrait très utilisé dans le monde de la photo, c’est un grand classique. Il est surtout connu dans les films car c’est le type de plan typique pour que l’on puisse voir une bonne partie de la personne avec son environnement et en même temps se focaliser sur lui. Rentrons plus dans les détails !

 

Qu’est-ce que que le portrait américain ?

portrait américain

 

Le portrait américain est un plan qui coupe le modèle à mi-cuisse/en bas de la ceinture pour arriver jusqu’en haut à sa tête. C’est un type de portrait très utilisé en général dans le monde de la photographie de portrait.

Pour l’anecdote, ce type de portrait a été appelé ainsi car il faisait allusion aux cow-boys portant leur arme au niveau de la ceinture. Il y a quelques variantes si je puis dire. Certains le coupent à mi cuisse, certains juste en dessous de la ceinture. Du côté du haut, certains laissent pas mal d’espace au-dessus, certains coupent un peu les cheveux. Il n’y a pas de portrait américain type, chacun fait ensuite en fonction de ses goûts.

La seule chose à laquelle il faut veiller, ce de ne pas couper des parties qui choquent l’œil du spectateur. Je pense notamment à couper la photo au niveau des yeux, couper un avant-bras, couper la main/les doigts. Ou bien typiquement le modèle regardant à droite mais vous avez placé votre modèle tout à droite, ce qui provoque directement un choque chez le spectateur. Il faut laisser de l’espace là où regarde la modèle, donc dans notre ex ci-dessus, il faudrait placer le modèle sur la gauche de la photo.

 

Pour qui faire ce type de portrait ?

A comparaison du portrait plein pied où il faut que la silhouette du modèle soit relativement fine, féminine et harmonieuse, pour ce type de portrait, les contraintes sont moindres. Vous n’avez déjà pas à vous préoccuper de la partie du bas de votre modèle.

Cependant, ce type de portrait ne va pas trop convenir si le modèle a de grosses cuisses. Cela risque de ne pas mettre en valeur le modèle et cela se ressentira dans le résultat final. Sinon, petite astuce, essayez d’incliner votre modèle de trois quart afin de créer quelque chose de plus fin. Ou bien qu’elle mette une jambe par-dessous l’autre afin de créer la même sensation chez le spectateur.

Sinon, ce type de portrait convient à un peu tout le monde. Il faut quand même soigner son haut au niveau des vêtements car toute la partie haute sera prise. Même s’il ne s’agit pas non plus d’un plan très rapproché, je conseille quand même que la modèle soit bien maquillée et que son visage soit bien mis en valeur. Son visage sera quand même quelque chose de primordial dans la photo.

 

Avec quel objectif le prendre ?

Quel est l’objectif qui convient le mieux au portrait américain ? Honnêtement, je vais vous dire un truc. Il faut savoir qu’il n’y a pas un objectif attitré pour chaque type de portrait. Chacun fait comme il veut en fonction de l’effet qu’il souhaite obtenir. Mais cependant, à titre d’information, il y a des focales par type de portrait, seulement en tant qu’indication.

On dit que pour le portrait portrait américain, c’est en gros un 50mm qui est tout à fait adapté. Vous serez en gros à trois mètres du modèle, ce qui est parfait pour ne pas avoir de déformations. Après rien ne vous empêche de faire cela au 35mm comme au 200mm !

Ce qu’il va se passer, c’est qu’au 35mm, vous allez avoir une déformation dû à la focale très courte. Egalement, les perspectives seront très fortes et donc déformées. Au contraire avec le 200mm, le portrait sera aplati. En dehors de ce paramètre qui n’est pas très choquant, vous perdrez la communication avec votre modèle, et ca c’est plus embêtant.

Personnellement, je shoote toutes mes photos de portrait au 100mm, du plein pied au gros plan et ca me convient tout à fait. Je ne suis pas non plus trop loin à chaque fois et d’un autre côté, je n’ai jamais de déformations, car je suis à au moins trois mètres. En plus de cela, j’ai toujours mon arrière-plan qui est bien flouté en raison de son ouverture et de sa longueur focale (qui est un autre paramètre qui joue sur la profondeur de champs).

 

Quand éviter de le faire ?

Honnêtement, comme dit plus haut, il convient à tout type de personnes quasiment. Le seul frein serait un modèle ayant de grosses cuisses, ce qui ne serait pas très valorisant. Après, si l’intention est de montrer des formes ainsi, il n’y aura pas de soucis. Sinon, mettre le modèle de trois quarts !

 

Voila, j’espère que cet article vous aura aidé à mieux cerner tout ce qui se réfère au portrait de type portrait américain. C’est un très grand classique en photo de portrait. Vous pourrez faire ce dernier avec tout type de modèle en fonction de vos goûts. Sinon, vous pouvez vous éloigner et être plus vers le plein pied ou portrait italien, ou vous rapprocher du modèle et aller plus vers le portrait buste/taille, le plan poitrine ou bien gros plan/très gros plan ! Je vous invite également à me suivre sur Youtube si mon contenu vous intéresse ! Voila, c’est tout pour maintenant et je vous dis à bientôt 😛 😛