Le portrait en pied

Le portrait en pied, type de photo très classique lorsqu’il s’agit de photographie de portrait ! Qu’on se le dise, ce type de photo est très utilisé en photo de portrait. En général, il donne un look particulier à la photo et il peut grandement mettre en valeur votre sujet (mais sous certaines conditions).

Personnellement, depuis mes débuts dans la photo de portrait, il s’agit d’un type de portrait que j’affectionne le plus car je le trouve simple et j’ai toujours aimé voir le modèle dans son intégralité. Depuis quelques années, on va dire que je me suis mis à aimer de plus en plein les portraits serrés pour vraiment que l’on se concentre sur le visage du modèle, capter son expression et gagner en force. La photo “dégage” en général plus lorsqu’il s’agit d’un plan plus rapproché, tel que le plan poitrine ou le gros plan.

Quoiqu’il arrive, le portrait plein-pied reste un incontournable et continue de séduire. Au passage, je vous invite à consulter mon article le plus visité de mon site sur les différents types de portrait en photographie. Voila, maintenant nous pouvons commencer à rentrer dans le vif sur sujet !

 

Le portrait en pied, qu’est-ce que c’est ?

portrait en pied

Le portrait en pied, ou de manière plus générale, le portrait plein pied, est un type de portrait où l’on voit le sujet dans son intégralité. On le voit de la tête jusqu’à ses pieds, sans que rien n’ait été coupé, aucun membre. En général, un espace entre le haut de la photo et le bas sont préservés pour ne pas “choquer” l’œil du spectateur.

Il faut également savoir que le portrait en pied n’est pas toujours un modèle débout sur ses jambes. Ce dernier est valable du moment que l’on voit le modèle dans son intégralité. Le modèle peut donc être assis, il s’agira également de ce type de portrait dans tous les cas.

 

Pour qui faire ce type de portrait ?

Le portrait plein pied permet en général de mettre en valeur la silhouette du modèle. Ainsi, ce type de portrait sera donc très bien pour les modèles minces et assez grandes. Il s’agit ici de mettre en valeur l’ensemble de son corps. Pour l’œil humain et selon les critères actuels en terme de mode féminine, il est plus agréable de voir une silhouette mince plutôt que quelqu’un étant en surpoids.

Donc pour les modèles grands, minces, élégants, le portrait en pied sera le bienvenue. Essayez de faire des poses qui comportent des triangles pour les femmes, cela accentue la féminité, montre les courbes de la femme. Au contraire, pour les modèles en surpoids, cela ne va pas du tout les mettre en valeur. En tant que photographe, on se doit d’embellir au maximum son sujet et de mettre en valeur son modèle. Pour ce type de personnes, on prendra des portraits plus serrés, tel que le plan poitrine.

Cependant, si l’intention est de voir les formes du modèles quelque soit son poids, cela peut être une bonne idée. C’est comme l’histoire du grand-angle, l’objectif qui n’est pas fait pour le portrait en raison des déformations qu’il génère. Si l’idée est de créer des portraits un peu surréalistes, cela sera tout à fait adapté. A voir donc en fonction des attentes du photographe et du modèle.

 

Avec quel objectif le prendre ?

Quel est l’objectif qui convient à le portrait en pied. Honnêtement, je vous dirai que cela dépend d’où vous prenez les photos. Si vous prenez vos photos en intérieur, cela sera différent qu’en extérieur.

Si vous prenez vos photos en intérieur, il faudra penser au recul et donc choisir une focale qui n’est pas trop longue. N’oubliez de privilégier les objectifs fixes pour leur grande ouverture, qui eux-mêmes permettent d’avoir ce beau flou d’arrière-plan ! Un 35mm me paraît très bien pour le plein pied en extérieur. Vous n’aurez pas trop besoin de reculer et vous pourrez prendre vos photos tranquillement.

Si vous êtes en extérieur, j’ai envie de vous dire qu’il n’y a rien de recommandé. Vous pouvez très bien le prendre avec ce même 35mm comme avec un 200mm. Normalement en extérieur, vous devriez avoir pas mal de recul, ce qui ne représente pas un frein de ce côté. Cependant, pour les raisons de confort et de communication avec le modèle, il est plutôt conseillé de pas trop s’éloigner. Autant le 200mm peut être bien pour un plan serré, autant pour un plein pied, cela fait assez loin. Je vous conseillerais d’être entre 50mm et 135mm maximum.

Personnellement, je suis au 100mm sur plein format depuis des années et cela me convient totalement. Je fais toutes mes photos de portrait avec en extérieur. Il me permet de créer un très beau bokeh (en raison de sa grande ouverture et du fait que ce soit une focale longue) et en plus je continue de communiquer avec mon modèle !

 

Quand éviter de le faire ?

Cette partie est assez subjective et dépend de chacun. Mais comme dit précédemment, je déconseille de faire ce type de portrait quand le modèle est un peu en surpoids. Cela ne le mettra pas en valeur et le rendu ne sera pas des meilleurs.

Autre point, si l’on veut vraiment capter les émotions du modèle, on sera trop loin pour les apercevoir. Il faut au moins du plan américain (à mi-cuisse) pour obtenir ce type d’effet. En se rapprochant du modèle, on parvient à bien voir l’expression faciale du modèle, voir avec force ce qui s’en dégage et donc créer quelque chose chez le spectateur, un impact d’ordre différent.

 

Voila, c’est tout pour cet article. J’espère qu’il vous aura aidé à mieux voir les aléas de le portrait en pied (portrait plein pied). Pour résumer, il est donc conseillé pour les modèles assez minces, grands et sachant bien mettre son corps en valeur. Et enfin, il est déconseillé pour les modèles ayant des légers problèmes de poids (que ce soit ventre/cuisse) pour éviter de ne pas le mettre en valeur. N’hésitez pas non plus à me suivre sur Youtube si vous voulez plus de contenu ! Voila, c’est tout pour cet article, j’espère qu’il vous aura plu et nous, nous nous retrouvons rapidement pour un prochain article, à bientôt 😛 😛